après production

     
  accueil
   
  actualités
   
  nouveautés éditions
  éditions
  commander
   
  films / catalogue
  textes référents
   
  partenariats
   
  la société
  contact
  liens
   
    s'abonner
 
 
     
 
 

Une coédition a.p.r.e.s éditions / Centre national des arts plastiques

Plutôt mourir que mourir / Rather Die Than Die
Un film de Natacha Nisic
(2017 / 66 min.)

L'artiste Natacha Nisic se propose de retrouver les traces de la Première Guerre mondiale en croisant deux histoires, deux civilisations, mais aussi deux expériences intimes du temps et de la souffrance. La première est celle des Indiens d'Amérique du Nord, et plus particulièrement des Hopis, pour la plupart engagés volontaires, qui combattent de 1917 à 1918 sur les fronts de Picardie et de la Somme. La seconde est une archéologie de la souffrance au quotidien que relate le journal clinique tenu au sujet de l'historien de l'art allemand Aby Warburg, héritier d'une famille juive de banquiers, qui a troqué sa part d'héritage contre la possibilité de constituer une bibliothèque. Durant tous les mois où la guerre gronde, Warburg collecte des centaines, des milliers d'images et de textes en vue de comprendre l'articulation idéologique du conflit meurtrier. Il en perdra la tête.
Ce film est une symphonie à l'image d'Aby Warburg, un film-manifeste dans le fond comme dans la forme. Un livret l'accompagne avec deux textes, de Natacha Nisic et d'Annette Becker, historienne, spécialisée dans l'étude des violences de guerre.
Commande du ministère de la Culture, pilotée par le Centre national des arts plastiques, dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, ce film est inscrit sur les inventaires du Fonds national d'art contemporain.

Ce DVD a reçu le label Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Artist Natacha Nisic explores the remnants of the First World War through the lens of two stories, two civilisations and two deeply-etched experiences of time and of pain. The first story looks at North American Indians, in particular members of the Hopi tribe, many of whom had enlisted and fought on the battlefronts in Picardy and the Somme in 1917 and 1918. The second is an archaeology of daily pain chronicled in the clinical journal written by German art historian Aby Warburg, member of a leading Jewish banking family who had famously exchanged his right to take over the bank for all the books he would ever want. During the many months of the ruthless war, Warburg collected hundreds, even thousands of images and texts as he strove to understand the ideological underpinnings of the brutal conflict. His work took its toll on his mental health.
Natacha Nisic's film is a symphony that pays tribute to mankind, it is a film-manifesto both in form and substance. Texts by Natacha Nisic and Annette Becker, historian specialized in studying the violence of war, are included in the booklet that accompanies the film.
This film was commissioned by the Ministry of Culture, under the auspices of the Centre National des Arts Plastiques, within the scope of the commemorations of the Centennial of the First World War. It is listed on inventory of the Fonds National d'Art Contemporain.

 

 
 

 

 
 

> 1 DIGIPACK DVD : 66 minutes / Versions française et anglaise / DVD5 PAL / Multizone / 16/9
> 1 LIVRET : 40 pages / 12 x 18 cm / Textes français-anglais / Textes de Natacha Nisic et Annette Becker
> Parution : Janvier 2018
> Une coédition a.p.r.e.s éditions / Centre national des arts plastiques
> Label du Centenaire de la Première Guerre mondiale

Prix public TTC : 20,00 €                  > Commander
Scolaires et institutionnels :           > Nous contacter

 
 

> édition(s)

 
   
     
a.p.r.e.s production © 2018